(150€ de bonus Zebet) | (100€ en bonus Winamax) | (107€ de bonus Bwin)

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Ma technique pour des résultats à long terme.

n°23684
MiLS2018
profil
Note : 0/5 pour vote
Posté le 26-01-2018 à 10:21:52  answer
 

Salut à tous.
 
Je viens exposer ici mon idée pour éventuellement avoir des avis sur la méthode et partager son déroulement.
 
Tout d'abord, ma méthode repose sur l'idée qu'il doit y avoir, sur les sites de paris sportifs, des côtes qui avantagent le parieur et qui sont donc gagnantes au long terme. Pour les trouver, il faut estimer la chance que l'on a d'avoir un certain résultat et de mettre cette probabilité en rapport avec la côte. Exemple : Si sur le match de foot Strasbourg - Dijon, on estime que Strasbourg a 54% de gagner, il faut parier sur le 1 si la côte dépasse 1.85 (1/0.54 = 1.85). Pareil sur des paris plus risqués. 2e exemple : Real Madrid - Leganes. Si l'on estime que Leganes va gagner dans 12% des cas, trouver une côte à plus de 8.33 suffit pour que ce pari soit gagnant au long terme.
 
Avant de continuer, je vais déjà faire une légende des chiffres que je vais utiliser par la suite pour que personne ne soit perdu dans les abbréviations.
 
P(1), P(N), P(2) : Probabilité du résultat 1, N, et 2.
EV : J'appelle EV (comme au poker) l'avantage qu'il y a au long terme sur un pari. La marge. Reprenons l'exemple Strasbourg - Dijon. Nous avons estimé que P(1) = 0.54 (ou 54%). Imaginons que nous trouvons une côte à 2.05 pour la victoire de Strasbourg. Nous avons déjà conclut précédemment qu'une côte supérieure à 1.85 suffirait pour que le pari soit gagnant. Avec une côte à 2.05, calculons la marge, ou l'EV. Pour cela, nous savons qu'au long terme, avec un pari de 1€, nous allons gagner 54 fois 1.05 et perdre 46 fois 1. Nous avons fait sur 100 coups pour une bonne représentation, mais le calcul se fait sur un coup comme ceci : (0.54 * 1.05) - ((1-0.54) * 1) = 0.107 que l'on arrondi à 0.11. Cela veut dire qu'au long terme, à chaque fois que l'on joue 1€, nous gagnons environ 11c. Sur 100 coups comme celui-ci, nous devrions théoriquement gagner 10.7 €. Lorsque le pari est avantageux, je parle d'EV+. Lorsqu'il ne l'est pas, je parle d'EV-.
 
Alors, tout ça c'est très bien, mais comment estimer précisément les chances de voir un certain résultat ? Je suis revenu maintes et maintes fois sur cette question jusqu'à trouver une méthode qui me plaît.
 
Pour cette partie, je ne veux malheureusement pas tout dévoiler parce que c'est le coeur d'un logiciel que je suis en train de développer (en langage Python) mais je vais quand essayer de donner une idée du procédé. Il était important dans un premier lieu de catégoriser chaque match. Pour ce faire, j'utilise non pas les victoires et les défaites à domicile et à l'extérieur, mais les buts marqués et concédés à domicile et à l'extérieur. Donc le potentiel offensif et défensif d'une équipe lorsqu'elle joue à domicile ou à l'extérieur.
 
Reprenons l'exemple Strasbourg - Dijon. Il faut d'abord calculer le coefficient d'attaque à domicile (Coeff Att Dom) de Strasbourg et le mettre en rapport avec le coefficient de défense à l'extérieur (Coeff Def Ext) de Dijon. Et inversement, prendre le coefficient d'attque à l'extérieur (Coeff Att Ext) de Dijon et le mettre en rapport avec le coefficient de défense à domicile (Coeff Def Dom) de Strasbourg.  
Appliquons des chiffres à l'exemple. Imaginons que nous avons établi ces chiffres pour Strasbourg : (Coeff Att Dom :  1.03 ; Coeff Def Dom : 1.15) et pour Dijon : (Coeff Att Ext : 0.84 ; Coeff Def Ext : 1.53). Mettons ces chiffres et rapport. Potentiel d'attaque de Strasbourg : 1.03 * 1.53 = 1.58. Potentiel d'attaque de Dijon : 0.84 * 1.15 = 0.97. Puis nous prenons ces 2 chiffres et nous en faisons la différence pour trouver ce que j'appelle la Diff du match. Donc 1.58 - 0.97 = 0.61.
 
Le match Strasbourg - Dijon, dans ce cas, et à cet instant précis de la saison (car nous calculons tout cela par rapport à ce qu'ils ont déjà démontré au cours de la saison. A chaque journée, le potentiel d'attaque et de défense des équipes changent), a une DIFF égale à 0.61.
 
Très bien, mais que fait-on de ce chiffre ? Et bien, c'est le chiffre que j'ai choisi pour catégoriser les matchs. Une Diff positive semble dire que l'équipe à Domicile a un avantage au niveau de son potentiel global, alors qu'une Diff négative suggère un avantage à l'équipe qui joue à l'extérieur. Mais comment visualiser ces avantages théoriques ? En repartant dans le passé. L'idée est de prendre cette diff de 0.61 et de se demander : quel a été le réultat du match à chaque fois que celui-ci affichait une Diff semblable. Pour ça il faudrait évaluer chaque match du passé, à chaque journée (à cause des potentiels changeants), créer une base de données qui donnerai la Diff de chaque match et le résultat du match. Puis pour une Diff de 0.61, regarder dans la base de données ce qu'il s'est passé à chaque fois qu'un match affichait cette Diff. Imaginons que pour cette Diff, nous constatons qu'il y a 54% de victoires à Domicile, nous savons que notre côte à 2.05 vaux le coup d'être jouée. Si nous trouvons qu'il y a 45% de victoires à domicile, la côte à 2.05 ne vaut pas le coup. 1/.45 = 2.22. La côte proposée est en dessous, ce pari est EV-.
 
J'espère que vous me suivez jusque là.
 
Donc la difficulté qui se présente, c'est l'élaboration de cette base de données. J'ai commencé par l'établir manuellement avec des copié collé dans Excel, saison après saison, journée après journée. Cela me prenait environ 1 heure pour ajouter une saison d'un championnat d'une certaine année à la base. Jusqu'à ce que je me rende compte qu'avec mes connaissances naissantes en programmation, je pouvais tout automatiser. En 5 heures de codage, j'ai créé mon premier logiciel qui simplement faisait tout le travail pour moi. Ce logiciel est reparti 13 ans en arrière dans les 6 principaux championnats (L1, L2, PL, Série A, Liga, Bundesliga) et un peu plus longtemps en arrière pour la L1 pour établir une base de données de 23 913 matchs.
 
Voici une visualisation de la base de données.
 
https://imgur.com/X355y82
 
J'ai arbitrairement pris des tranches de 0.2 au niveau de la DIff pour l'axe x. Pour donner un exemple, pour tous les matchs qui affichent une diff de 0.5 à 0.7, il y a 58% de victoire à domicile, 26% de nuls et 16% de victoires à domicile.
La constatation est nette et très révélatrice. La linéarité constatée nous dit qu'il y a effectivement un rapport entre la Diff et le résultat du match. Plus la Diff est élevée, plus il y a de victoire à domicile. L'intuition était bonne. Mais ce qui était plus étonnant, c'était de constater qu'avec une diff de -0.5 à -0.3, il y avait toujours 44% de victoires à domicile. Bref, certains chiffres m'ont étonné mais la conclusion était favorable à mon idée.
 
 
Voilà ma façon de catégoriser les matchs. Reprenons l'exemple précédent. La Diff était de 0.61. Donc je demande au logiciel de regarder la dans la tranche 0.56 - 0.66 (0.05 de chaque côte) et de me donner le pourcentage de 1, N et 2. Je compare aux côtes qui me sont donnés pour ce match, et je regarde si l'on m'offre une EV+ parmi ces côtes.
 
A l'heure d'aujourd'hui, mon logiciel n'a pas d'interface graphique mais il sait faire tout le procédé nécessaire sans avoir à faire des comparaisons manuelles. Voici le procédé du logiciel :
 

  • Aller chercher le classement domicile/extérieur de chaque championnat
  • Aller chercher chaque match de la prochaine journée de chaque championnat
  • Pour chaque match, établir la Diff
  • Comparer chaque Diff à la tranche correspondante dans la base de données
  • Aller chercher toutes les côtes sur Winamax (un seul site compatible pour le moment)
  • Comparer chaque côte aux probabilités données par la comparaison à la base de données
  • Faire un rapport des matchs qui affichent une EV+


Voici par exemple le rapport pour ce week-end :  
 
https://imgur.com/2ZDRkhl
 
Je ne ressors que les matchs ayant une EV d'au moins 0.2 et j'affiche pour chaque match le résultat qu'il faut jouer, l'EV, la côte, le pourcentage de réussite (par rapport à la base de données), l'échantillon (le nombre de match qui affichaient une Diff similaire dans la base) et bien sûr, la Diff.
 
Cela fait maintenant 3 semaines que j'ai commencé à appliquer la méthode (virtuellement) et je note les résultats. Voici un graphique des résultats jusque là :
 
https://imgur.com/YWYvenk
 
Vous voyez ici la ligne bleue c'est la ligne d'EV cumulée qui représente nos gains attendus, et en rouge, nos gains réel. Les derniers matchs n'ont pas été bons, mais il suffit qu'un match à variance élevée passe, et c'est rattrapé.
 
Il est important de noter que je note ici tous les résultats du rapport, même les matchs à variance énorme (EV+, qui ont un pourcentage de réussite faible mais un gain élevé). Avec le rapport donné par le logiciel, il est tout à fait possible de choisir les matchs que l'on veut par rapport à la variance estimée pour jouer avec plus de sécurité. Pour le moment, mon but est juste de tester cette méthode pendant un an avant de faire la moindre conclusion. Ici sur 58 matchs proposés par le logiciel, les gains sont positifs. Je gagne moitié moins que les gains estimés, mais il est encore bien trop tôt pour donner un verdict. C'est une méthode à long terme, et pour la juger, il faut du long terme.
 
 
Si vous avez des questions, des remarques, des suggestions, que vous voulez suivre les rapports, en savoir plus la programmation du logiciel ou quoi que ce soit, n'hésitez pas à poster. Désolé d'avoir omis quelques détails, mais c'est nécessaire pour moi pour le moment. Je compte développer ce logiciel et créer une interface graphique, donc il n'est pas dans mon intérêt de donner tous les outils nécessaires à la duplication du procédé. Et désolé, ce fut un peu long, mais je ne pouvais pas tout expliquer sans faire des pavés.

Message cité 1 fois
Message édité par MiLS2018 le 26-01-2018 à 12:30:40
mood
SportyTrad er
profil
Posté le 26-01-2018 à 10:21:52  answer
 

Profitez des meilleures cotes et du meilleur bonus pour vos paris :


Bonus exclusif de 150€ !
+ d'infos sur
L'offre
+ d'infos sur
Le Bonus 150 euros

n°23685
AlexandreB
Profil : Légende du pari sportif
profil
Note : 4.3/5 pour 12 votes
Posté le 26-01-2018 à 17:01:41  answer
 

Très beau boulot de ta part !
 
Je suis admiratif ^^, il fut un temps, je faisais les mêmes approche statistique et j'aurais voulu avoir les outils que t'as niveau programmation pour m'éviter des heures et des heures de copier/coller chaque semaine pour suivre mes résultats ^^.
 
Je vais suivre tes résultats même si je suis plus trop sur que l'analyse statistique marche dans les paris sportifs .. Même si la tienne s'apparente à chercher des values, il manque le coté humain et mental à mon gout ^^, mais ce n'est que mon avis, et j'ai déjà lu beaucoup de fois ici ce genre d'analyse statistique, je pense ne pas être le seul à suivre ton topic à long terme.
 
En tout cas bonne chance à toi ! Et j'espère que du bons pour le travail que t'as déjà fourni !

n°23686
MiLS2018
profil
Note : 0/5 pour vote
Posté le 26-01-2018 à 18:40:08  answer
 

Citation :

Même si la tienne s'apparente à chercher des values, il manque le coté humain et mental à mon gout ^^


 
C'est vrai. Je pense que ce que ma technique va démontrer c'est qu'elle n'est pas (assez) efficace seule. Qu'elle a besoin de l'analyse humaine en plus pour être vraiment utile. Il est entièrement possible de prendre les matchs donnés par le rapport pour ne jouer que ceux qui nous conviennent après une analyse humaine.
 
Le temps nous en dira plus.
 
Merci en tout cas pour ton optimisme et pour le temps que tu as mis à lire mon pavé et y répondre.

n°23687
polouff
Profil : Parieur confirmé
profil
Note : 2.6/5 pour 17 votes
Posté le 26-01-2018 à 18:55:47  answer
 

Bonjour !
 
J'adore ton analyse et le fait que tu te base sur des stats d'EV pour réaliser tes paris ! Ta base de donnée est géante et c'est ça qu'il me manquais ... Attention toutefois, un PSG-Auxerre d'il y a 15 ans est-il pertinent ? (Je n'ai pas la réponse xD )
 
Je suis un peu informaticien, et le côté technique m’intéresse. Pour récupérer les matchs il te faut une API non ? Et pour les côtes, tu les as sur quel site ? Impossible de les avoir sur Winamax directement ?
 
Merci pour tes réponses, j'ai toujours eu un peu le même genre d'idée, mais plus basé que sur les côtes. Vérifier l'EV de chaque cote en gros, mais j'ai toujours eu la flemme de coder un truc pour récupérer des milliers de cotes ^^
 
Cordialement,
 
Polouff

n°23688
greg75
Profil : Légende du pari sportif
profil
Note : 3.4/5 pour 17 votes
Posté le 26-01-2018 à 19:03:32  answer
 

Raisonner en terme d espérance mathématique et value net c est bien.
Les coefs peuvent être pertinents..On peut en les correllants avec la moyenne de buts marques en moyenne sur le championnat a estimer les buts de la rencontre et opérer une distribution de Poisson.
Ta méthode neanmoins est plus rapide.
Plutôt que comparer aux cotes du book je vérifierait plutôt ce que vaut ton calcul par rapport aux résultat du match et pas par rapport aux cotes car les Brooks se plantent,parfois, et tat méthode semble prometteuse car bien raisonnée.

n°23689
greg75
Profil : Légende du pari sportif
profil
Note : 3.4/5 pour 17 votes
Posté le 26-01-2018 à 21:05:25  answer
 

Tu peux aussi avoir une cote de 2 pour 50% de chances, mais le nul peut être plus ou moins "tente" aussi..tu peux avoir 50/30/20 ou 50/25/25...a 30% la chance du match nul est moins négligeable. la cote seule est à relativiser avec les autres...
Du coup ton coef a peut être entre -0,3 et 0,3 une chance de nul.
L intérêt de comparer aussi ta methode avec les vrais résultats est que tu peux sortir un écart ou les matchs nuls apparaissent plus.(les books peuvent se planter, ou fausser les cotes, faut pas toujours leur faire confiance).Là tu vois ce que ta méthode par rapport à la réalité du jeu.
Donc la value est quand le risque de match nul est moindre et que la cote est belle.C est la limite qui est toujjours duré a trouver avec une méthode, car ça réduit pas mal le nombre de Paris a jouer..

n°23690
MiLS2018
profil
Note : 0/5 pour vote
Posté le 26-01-2018 à 22:54:30  answer
 

Citation :

Attention toutefois, un PSG-Auxerre d'il y a 15 ans est-il pertinent ?


 
Je pense oui. Pas par rapport aux équipes, mais juste par rapport à la physionomie du match. Peut-être que le PSG-Auxerre d'il y a 15 va ressembler à un Rennes-Toulouse d'aujourd'hui au niveau des termes que je considère.
 

Citation :

Pour récupérer les matchs il te faut une API non ?


 
Non, des modules parseurs de pages web (request, pandas) et regex. Je prends les côtes sur winamax. C'est un peu une galère pour extraire les côtes du site, mais j'ai trouvé une méthode convenable. Donc oui, je les prends directement sur Winamax.
 

Citation :

On peut en les correllants avec la moyenne de buts marques en moyenne sur le championnat a estimer les buts de la rencontre


 
Oui, ça me semble être une bonne idée effectivement. D'ailleurs, le coeff prend en compte la moyenne générale dans le calcul, donc c'est faisable oui.
 

Citation :

Tu peux aussi avoir une cote de 2 pour 50% de chances, mais le nul peut être plus ou moins "tente" aussi..tu peux avoir 50/30/20 ou 50/25/25...a 30% la chance du match nul est moins négligeable. la cote seule est à relativiser avec les autres...  
Du coup ton coef a peut être entre -0,3 et 0,3 une chance de nul.


 
Oui tout à fait. D'ailleurs, un match qui me donne un bon pari 2 me donne souvent un bon pari N. J'avoue ne pas avoir tout compris le reste du propos. Les pourcentages que je trouve, je les mets en relation avec les côtes proposées, c'est la seule façon que j'ai de savoir si le pari vaut le coup ou pas. Ce que je pense qui va se passer n'entre pas en compte du tout.
 

Citation :

L intérêt de comparer aussi ta methode avec les vrais résultats est que tu peux sortir un écart ou les matchs nuls apparaissent plus.(les books peuvent se planter, ou fausser les cotes, faut pas toujours leur faire confiance).Là tu vois ce que ta méthode par rapport à la réalité du jeu.


 
C'est marrant parce que c'est exactement ce pour quoi j'ai commencé à élaborer cette méthode. Pour trouver les tranches de coeff qui favorisent le match nul. Mais en fait ça ne sert à rien d'analyser la base de donnée de cette manière. Le N peut être favorable sur une certaine diff, mais il faut quand même mettre ce pourcentage de réussite en rapport avec la côte. Et ça, le logiciel le fait déjà tout seul.

n°23700
pro2011
parier c est bien gagner c est mieux
Profil : Parieur confirmé
profil
Note : 3/5 pour 29 votes
Posté le 31-01-2018 à 00:30:50  answer
 

MiLS2018 a écrit :

Salut à tous.
 
Je viens exposer ici mon idée pour éventuellement avoir des avis sur la méthode et partager son déroulement.
 
Tout d'abord, ma méthode repose sur l'idée qu'il doit y avoir, sur les sites de paris sportifs, des côtes qui avantagent le parieur et qui sont donc gagnantes au long terme. Pour les trouver, il faut estimer la chance que l'on a d'avoir un certain résultat et de mettre cette probabilité en rapport avec la côte. Exemple : Si sur le match de foot Strasbourg - Dijon, on estime que Strasbourg a 54% de gagner, il faut parier sur le 1 si la côte dépasse 1.85 (1/0.54 = 1.85). Pareil sur des paris plus risqués. 2e exemple : Real Madrid - Leganes. Si l'on estime que Leganes va gagner dans 12% des cas, trouver une côte à plus de 8.33 suffit pour que ce pari soit gagnant au long terme.
 
Avant de continuer, je vais déjà faire une légende des chiffres que je vais utiliser par la suite pour que personne ne soit perdu dans les abbréviations.
 
P(1), P(N), P(2) : Probabilité du résultat 1, N, et 2.
EV : J'appelle EV (comme au poker) l'avantage qu'il y a au long terme sur un pari. La marge. Reprenons l'exemple Strasbourg - Dijon. Nous avons estimé que P(1) = 0.54 (ou 54%). Imaginons que nous trouvons une côte à 2.05 pour la victoire de Strasbourg. Nous avons déjà conclut précédemment qu'une côte supérieure à 1.85 suffirait pour que le pari soit gagnant. Avec une côte à 2.05, calculons la marge, ou l'EV. Pour cela, nous savons qu'au long terme, avec un pari de 1€, nous allons gagner 54 fois 1.05 et perdre 46 fois 1. Nous avons fait sur 100 coups pour une bonne représentation, mais le calcul se fait sur un coup comme ceci : (0.54 * 1.05) - ((1-0.54) * 1) = 0.107 que l'on arrondi à 0.11. Cela veut dire qu'au long terme, à chaque fois que l'on joue 1€, nous gagnons environ 11c. Sur 100 coups comme celui-ci, nous devrions théoriquement gagner 10.7 €. Lorsque le pari est avantageux, je parle d'EV+. Lorsqu'il ne l'est pas, je parle d'EV-.
 
Alors, tout ça c'est très bien, mais comment estimer précisément les chances de voir un certain résultat ? Je suis revenu maintes et maintes fois sur cette question jusqu'à trouver une méthode qui me plaît.
 
Pour cette partie, je ne veux malheureusement pas tout dévoiler parce que c'est le coeur d'un logiciel que je suis en train de développer (en langage Python) mais je vais quand essayer de donner une idée du procédé. Il était important dans un premier lieu de catégoriser chaque match. Pour ce faire, j'utilise non pas les victoires et les défaites à domicile et à l'extérieur, mais les buts marqués et concédés à domicile et à l'extérieur. Donc le potentiel offensif et défensif d'une équipe lorsqu'elle joue à domicile ou à l'extérieur.
 
Reprenons l'exemple Strasbourg - Dijon. Il faut d'abord calculer le coefficient d'attaque à domicile (Coeff Att Dom) de Strasbourg et le mettre en rapport avec le coefficient de défense à l'extérieur (Coeff Def Ext) de Dijon. Et inversement, prendre le coefficient d'attque à l'extérieur (Coeff Att Ext) de Dijon et le mettre en rapport avec le coefficient de défense à domicile (Coeff Def Dom) de Strasbourg.  
Appliquons des chiffres à l'exemple. Imaginons que nous avons établi ces chiffres pour Strasbourg : (Coeff Att Dom :  1.03 ; Coeff Def Dom : 1.15) et pour Dijon : (Coeff Att Ext : 0.84 ; Coeff Def Ext : 1.53). Mettons ces chiffres et rapport. Potentiel d'attaque de Strasbourg : 1.03 * 1.53 = 1.58. Potentiel d'attaque de Dijon : 0.84 * 1.15 = 0.97. Puis nous prenons ces 2 chiffres et nous en faisons la différence pour trouver ce que j'appelle la Diff du match. Donc 1.58 - 0.97 = 0.61.
 
Le match Strasbourg - Dijon, dans ce cas, et à cet instant précis de la saison (car nous calculons tout cela par rapport à ce qu'ils ont déjà démontré au cours de la saison. A chaque journée, le potentiel d'attaque et de défense des équipes changent), a une DIFF égale à 0.61.
 
Très bien, mais que fait-on de ce chiffre ? Et bien, c'est le chiffre que j'ai choisi pour catégoriser les matchs. Une Diff positive semble dire que l'équipe à Domicile a un avantage au niveau de son potentiel global, alors qu'une Diff négative suggère un avantage à l'équipe qui joue à l'extérieur. Mais comment visualiser ces avantages théoriques ? En repartant dans le passé. L'idée est de prendre cette diff de 0.61 et de se demander : quel a été le réultat du match à chaque fois que celui-ci affichait une Diff semblable. Pour ça il faudrait évaluer chaque match du passé, à chaque journée (à cause des potentiels changeants), créer une base de données qui donnerai la Diff de chaque match et le résultat du match. Puis pour une Diff de 0.61, regarder dans la base de données ce qu'il s'est passé à chaque fois qu'un match affichait cette Diff. Imaginons que pour cette Diff, nous constatons qu'il y a 54% de victoires à Domicile, nous savons que notre côte à 2.05 vaux le coup d'être jouée. Si nous trouvons qu'il y a 45% de victoires à domicile, la côte à 2.05 ne vaut pas le coup. 1/.45 = 2.22. La côte proposée est en dessous, ce pari est EV-.
 
J'espère que vous me suivez jusque là.
 
Donc la difficulté qui se présente, c'est l'élaboration de cette base de données. J'ai commencé par l'établir manuellement avec des copié collé dans Excel, saison après saison, journée après journée. Cela me prenait environ 1 heure pour ajouter une saison d'un championnat d'une certaine année à la base. Jusqu'à ce que je me rende compte qu'avec mes connaissances naissantes en programmation, je pouvais tout automatiser. En 5 heures de codage, j'ai créé mon premier logiciel qui simplement faisait tout le travail pour moi. Ce logiciel est reparti 13 ans en arrière dans les 6 principaux championnats (L1, L2, PL, Série A, Liga, Bundesliga) et un peu plus longtemps en arrière pour la L1 pour établir une base de données de 23 913 matchs.
 
Voici une visualisation de la base de données.
 
https://imgur.com/X355y82
 
J'ai arbitrairement pris des tranches de 0.2 au niveau de la DIff pour l'axe x. Pour donner un exemple, pour tous les matchs qui affichent une diff de 0.5 à 0.7, il y a 58% de victoire à domicile, 26% de nuls et 16% de victoires à domicile.
La constatation est nette et très révélatrice. La linéarité constatée nous dit qu'il y a effectivement un rapport entre la Diff et le résultat du match. Plus la Diff est élevée, plus il y a de victoire à domicile. L'intuition était bonne. Mais ce qui était plus étonnant, c'était de constater qu'avec une diff de -0.5 à -0.3, il y avait toujours 44% de victoires à domicile. Bref, certains chiffres m'ont étonné mais la conclusion était favorable à mon idée.
 
 
Voilà ma façon de catégoriser les matchs. Reprenons l'exemple précédent. La Diff était de 0.61. Donc je demande au logiciel de regarder la dans la tranche 0.56 - 0.66 (0.05 de chaque côte) et de me donner le pourcentage de 1, N et 2. Je compare aux côtes qui me sont donnés pour ce match, et je regarde si l'on m'offre une EV+ parmi ces côtes.
 
A l'heure d'aujourd'hui, mon logiciel n'a pas d'interface graphique mais il sait faire tout le procédé nécessaire sans avoir à faire des comparaisons manuelles. Voici le procédé du logiciel :
 

  • Aller chercher le classement domicile/extérieur de chaque championnat
  • Aller chercher chaque match de la prochaine journée de chaque championnat
  • Pour chaque match, établir la Diff
  • Comparer chaque Diff à la tranche correspondante dans la base de données
  • Aller chercher toutes les côtes sur Winamax (un seul site compatible pour le moment)
  • Comparer chaque côte aux probabilités données par la comparaison à la base de données
  • Faire un rapport des matchs qui affichent une EV+


Voici par exemple le rapport pour ce week-end :  
 
https://imgur.com/2ZDRkhl
 
Je ne ressors que les matchs ayant une EV d'au moins 0.2 et j'affiche pour chaque match le résultat qu'il faut jouer, l'EV, la côte, le pourcentage de réussite (par rapport à la base de données), l'échantillon (le nombre de match qui affichaient une Diff similaire dans la base) et bien sûr, la Diff.
 
Cela fait maintenant 3 semaines que j'ai commencé à appliquer la méthode (virtuellement) et je note les résultats. Voici un graphique des résultats jusque là :
 
https://imgur.com/YWYvenk
 
Vous voyez ici la ligne bleue c'est la ligne d'EV cumulée qui représente nos gains attendus, et en rouge, nos gains réel. Les derniers matchs n'ont pas été bons, mais il suffit qu'un match à variance élevée passe, et c'est rattrapé.
 
Il est important de noter que je note ici tous les résultats du rapport, même les matchs à variance énorme (EV+, qui ont un pourcentage de réussite faible mais un gain élevé). Avec le rapport donné par le logiciel, il est tout à fait possible de choisir les matchs que l'on veut par rapport à la variance estimée pour jouer avec plus de sécurité. Pour le moment, mon but est juste de tester cette méthode pendant un an avant de faire la moindre conclusion. Ici sur 58 matchs proposés par le logiciel, les gains sont positifs. Je gagne moitié moins que les gains estimés, mais il est encore bien trop tôt pour donner un verdict. C'est une méthode à long terme, et pour la juger, il faut du long terme.
 
 
Si vous avez des questions, des remarques, des suggestions, que vous voulez suivre les rapports, en savoir plus la programmation du logiciel ou quoi que ce soit, n'hésitez pas à poster. Désolé d'avoir omis quelques détails, mais c'est nécessaire pour moi pour le moment. Je compte développer ce logiciel et créer une interface graphique, donc il n'est pas dans mon intérêt de donner tous les outils nécessaires à la duplication du procédé. Et désolé, ce fut un peu long, mais je ne pouvais pas tout expliquer sans faire des pavés.


 
 
TRÈS LONG TERME , va même sans doute te falloir toute une vie .  
 
Par contre t es un génie ; bravo pour le travail .  
 
3 SEMAINES !  quelle expérience !  
Mon voisin , qui a eu 18 ans aujourd'hui , viens de se lancer dans les paris ce matin , sorte de auto-cadeau d'anniversaire ; et figure toi il a gagné !!! il a suivi la technique Bioman au fait mais déguisé en spiderman  , étant grand fan ? Ca je sais pas mais il a gagné , pour moi il doit sortir un livre , voir un dvd . Qu ' en penses tu ? as tu un logiciel à lui proposer ?  
 

n°23717
jc24
Profil : Légende du pari sportif
profil
Note : 3.9/5 pour 39 votes
Posté le 31-01-2018 à 19:43:57  answer
 

Moi je trouve son idée pertinente et pleine de bon sens dans le sens de l'approche
 
Chaque approche sortant des sentiers battus est interessante car peu usitée et donc peu de parieurs a le meme mode de sélection
 
Je pense qu'il n'a pas pris le temps de détaillé tout son concept sans l'avoir longtemps testé avant, je suis impatient de voir la suite, ou tout du moins les resultats des sélections à venir
 
Et si ca marche pas et bien il aura eu le mérite d'avoir été au bout de ses idées

n°23718
pro2011
parier c est bien gagner c est mieux
Profil : Parieur confirmé
profil
Note : 3/5 pour 29 votes
Posté le 31-01-2018 à 20:12:45  answer
 

jc24 a écrit :

Moi je trouve son idée pertinente et pleine de bon sens dans le sens de l'approche
 
Chaque approche sortant des sentiers battus est interessante car peu usitée et donc peu de parieurs a le meme mode de sélection
 
Je pense qu'il n'a pas pris le temps de détaillé tout son concept sans l'avoir longtemps testé avant, je suis impatient de voir la suite, ou tout du moins les resultats des sélections à venir
 
Et si ca marche pas et bien il aura eu le mérite d'avoir été au bout de ses idées


 
J'ai quand même dit que c'était un génie ; c'est une recherche , un travail d'un niveau intellectuel très élevé ;pertinent et très intéressant.  
"Il a le mérite d'aller au bout de ses idées" mais si ce n'est pas le bout de ses idées qui pose problème mais plutôt son approche de base  ?
 
Puis ma remarque c était par rapport aux " 3 " semaines .. alors que le sujet est intitulé " résultats à long terme " ; Rien n'est garanti , et ce sera peut être " rien " le résultat à long terme .  
 
3 semaines de " test"  et  .. résultats à long terme , moi je ne vois pas de rapport.  
A long terme surtout parce qu'il sait déjà qu'il va devoir faire preuve de patience .  Alors que l'objectif devrait plutôt être gagnant  " sur " le long terme .  
 
 

n°23722
MiLS2018
profil
Note : 0/5 pour vote
Posté le 01-02-2018 à 01:53:48  answer
 

Merci les gars pour les remarques.
 

Citation :

De pro2011
 
Puis ma remarque c était par rapport aux " 3 " semaines .. alors que le sujet est intitulé " résultats à long terme " ; Rien n'est garanti , et ce sera peut être " rien " le résultat à long terme .


 
3 semaines que j'applique, je sais que les résultats sur ces 3 semaines ne sont pas révélateurs du tout. Et je suis préparé à l'éventualité que tout ceci ne donnera rien.
 
J'ai pas trop compris ta condescendance dans ton premier post. Non j'suis pas un génie, j'ai une idée et je l'applique le plus rigoureusement possible. C'est le forum pour montrer les techniques que l'on applique ou je me trompe ? Je ne savais pas qu'il fallait avoir parié depuis des années pour ne pas se prendre des blagues sur Bioman ou j'sais pas trop quoi.
 

Citation :

De jc24
 
Je pense qu'il n'a pas pris le temps de détaillé tout son concept sans l'avoir longtemps testé avant


 
Je suis dans le processus du test. Je me laisse une bonne année avant de faire la moindre conclusion. Merci en tout cas pour tes encouragements.
 

Citation :

De pro2011
 
3 semaines de " test"  et  .. résultats à long terme , moi je ne vois pas de rapport.  
A long terme surtout parce qu'il sait déjà qu'il va devoir faire preuve de patience .  Alors que l'objectif devrait plutôt être gagnant  " sur " le long terme .  


 
Si tu avais lu mon post, tu aurais vu que j'ai écrit "Je gagne moitié moins que les gains estimés, mais il est encore bien trop tôt pour donner un verdict. C'est une méthode à long terme, et pour la juger, il faut du long terme. ".
 
Si c'est juste sur le le fait que j'ai écrit "à long terme" au lieu de "sur le long terme", j'ai beau chercher, j'vois pas franchement la différence.
 

Citation :

De pro2011
 
mais si ce n'est pas le bout de ses idées qui pose problème mais plutôt son approche de base  ?


 
J'suis prêt à écouter tous les avis là-dessus. Si tu veux me dire où mon approche est dysfonctionnelle, ça m'intéresserai vraiment. N'hésite pas à être un peu plus clair dans tes propos, parce que dire que j'suis un génie et après te foutre de ma gueule avec tes sarcasmes, ça brouille le message que t'essaies de faire passer. J'ai eu du mal à comprendre si ce que tu disais était positif ou pas.


Message édité par MiLS2018 le 01-02-2018 à 01:56:38
n°23723
MiLS2018
profil
Note : 0/5 pour vote
Posté le 01-02-2018 à 02:16:11  answer
 

Donc petit rapport de ce week-end de paris.
 
Paris joués sur cette journée : 23
Espérance de gain sur cette journée : 12.52
Gains réels sur cette journée : 16.35
Graph de la journée : https://imgur.com/r7m0QtG
 
Paris joués depuis le début : 82
Espérance de gain depuis le début : 46.03
Gain réels depuis le début : 30.85
Graph total : https://imgur.com/onXP50U
 
 
Désolé pour les couleurs inversées sur les 2 graphs. Je réparerai la prochaine fois.


Message édité par MiLS2018 le 01-02-2018 à 02:16:41
n°23729
MiLS2018
profil
Note : 0/5 pour vote
Posté le 02-02-2018 à 20:13:15  answer
 

Les matchs que je joue ce week-end :
 
https://imgur.com/Cj29sHY

n°23752
MiLS2018
profil
Note : 0/5 pour vote
Posté le 13-02-2018 à 14:14:03  answer
 

Bon, j'ai fait quelques changements au niveau des graphiques et de ma façon de répertorier mes résultats, donc j'ai recommencé du début il y a 3 semaines. A partir de maintenant, tout sera plus propre.
 
Rapport de ce très bon week-end de paris :
 
Sur cette journée
Paris joués  : 24
Espérance de gain  : 14.22
Gains réels  : 13.97
 
Depuis le début (renouvellement de la méthode il y a 3 semaines)
Paris joués : 62
Espérance de gain : 35.71
Gains réels : 23.32
Graph : https://imgur.com/drVyiAs
 
 
Je vais quand même repartir sur les journées d'avant pour récolter les résultats et les fusionner avec ceux-là. Ca m'embête de les mettre de côté.
 

n°23785
MiLS2018
profil
Note : 0/5 pour vote
Posté le 26-02-2018 à 12:00:51  answer
 

Petite mise à jour après cette journée. Je suis aussi allé chercher les résultats d'avant pour compléter le graph.
 
Rapport :  
 
Sur cette journée
Paris joués  : 17  
Espérance de gain  : 9.05  
Gains réels  : 12.99 (1 pari en attente)
 
Depuis le début
Paris joués : 153
Espérance de gain : 85.51
Gains réels : 44.17 (2 paris en attente)
Graph : https://imgur.com/Xrq2e4A


Message édité par MiLS2018 le 26-02-2018 à 12:01:15
n°23786
psg02
Profil : Baby parieur
profil
Note : 0/5 pour 0 vote
Posté le 26-02-2018 à 14:10:40  answer
 

Salut MiLS2018,
 
votre méthode m'intéresse car elle semble scientifique dans la mesure ou elle fait ignore le facteur humain.  
 
Mais je ne comprends pas ce passage :  
 
 

Citation :

Reprenons l'exemple Strasbourg - Dijon. Il faut d'abord calculer le coefficient d'attaque à domicile (Coeff Att Dom) de Strasbourg et le mettre en rapport avec le coefficient de défense à l'extérieur (Coeff Def Ext) de Dijon. Et inversement, prendre le coefficient d'attque à l'extérieur (Coeff Att Ext) de Dijon et le mettre en rapport avec le coefficient de défense à domicile (Coeff Def Dom) de Strasbourg.  
Appliquons des chiffres à l'exemple. Imaginons que nous avons établi ces chiffres pour Strasbourg : (Coeff Att Dom :  1.03 ; Coeff Def Dom : 1.15) et pour Dijon : (Coeff Att Ext : 0.84 ; Coeff Def Ext : 1.53). Mettons ces chiffres et rapport. Potentiel d'attaque de Strasbourg : 1.03 * 1.53 = 1.58. Potentiel d'attaque de Dijon : 0.84 * 1.15 = 0.97. Puis nous prenons ces 2 chiffres et nous en faisons la différence pour trouver ce que j'appelle la Diff du match. Donc 1.58 - 0.97 = 0.61.


 
Peut-on traduire "Coef Att Dom" comme "force de l'attaque de l'équipe qui joue à domicile" ?  
Si oui, pourquoi la multiplier par la défense de l'équipe à l'extérieur ? J'en déduis qu'un coef. élevé est "bon" pour l'attaque et " mauvais" pour la défense, et que ce coefficient est en réalité une moyenne de but marqués/ encaissés par match.  
 
Si c'est le cas, je ne pense pas qu'une simple moyenne de buts puisse avoir une valeur à long terme : c'est "trop simple".  
 
 
 

n°23800
greg75
Profil : Légende du pari sportif
profil
Note : 3.4/5 pour 17 votes
Posté le 28-02-2018 à 19:08:48  answer
 

Il me semble que l'on peut se fier à ce type de moyenne de buts marqués par matchs, en précisant que grace à la corrélation entre chaque attaque et défense on obtient en effet un nombre de buts marqués pour un match précis.On peut faire la difference entre nombre moyen de buts marqués dans le championnat et le nombre de but ainsi estimé pour une rencontre précise.Lévolution peut etre significative.
On peut aussi faire avec l 'estimation de buts une distribution de Poisson.Mais sans c'est déjà significatif.

n°23806
psg02
Profil : Baby parieur
profil
Note : 0/5 pour 0 vote
Posté le 01-03-2018 à 12:32:18  answer
 

Citation :

Il me semble que l'on peut se fier à ce type de moyenne de buts marqués par matchs, en précisant que grace à la corrélation entre chaque attaque et défense on obtient en effet un nombre de buts marqués pour un match précis.On peut faire la difference entre nombre moyen de buts marqués dans le championnat et le nombre de but ainsi estimé pour une rencontre précise.Lévolution peut etre significative.


 
 
Je suis d'accord qu'il existe une corrélation entre le nombres de buts par match dans le passé et celui attendu au match suivant, une sorte de "coefficient de spectacularité".  
 
Je pense que cette corrélation est inexploitable car la cote du nombre de buts attendus s'ajuste automatiquement à ce genre de moyennes de buts.

n°23811
psg02
Profil : Baby parieur
profil
Note : 0/5 pour 0 vote
Posté le 02-03-2018 à 10:29:29  answer
 

Je suis d'accord pour dire que les résultats de moyen/long terme ne valent pas ceux de court terme ( résultat et données issues du dernier match joué); mais je ne pense pas que prendre en compte le "niveau" des joueurs (facteur humain) soit utile.

n°23875
jouannax
predictor60.blogabet
Profil : Baby parieur
profil
Note : 3/5 pour 1 vote
Posté le 01-04-2018 à 09:54:46  answer
 

Bonjour MiLS2018
Peux tu nous dire si tu testes toujours ta méthode?

n°23883
Nabla86
profil
Note : 0/5 pour vote
Posté le 09-04-2018 à 14:10:55  answer
 

Très intéressant comme stratégie !  
Je viens du milieu pokeristique et le concept de value bet me semble être primordial pour choisir de placer un bet ou non.
Le premier point qui me semble important c'est la possibilité de trouver ces values bet. Ils sont présent la où les gens ne misent pas trop et la où les côtes sont les plus volatiles entre bookmakers.  
Perso, j'ai choisi de m'intéresser aux buteurs (foot et hockey).  
Mes principaux critères sont :
- la capacité d'une équipe à marquer
- une défense adverse pas terrible
- la forme actuelle de l'équipe
- les résultats de l'équipe contre les adversaires proche au classement de l'adversaire du jour
Et ensuite si tous les voyants sont au vert :  
- la probabilité du joueur de marqué
 
Si j'estime que j'ai un value bet (avec une marge d'erreur de 5%) je place mon pari.
 
Mon cheminement est long et fastidieux mais il suit le même raisonnement que le tiens.
En revanche, tu ne prends pas en compte la forme du moment qui me parait être primordial et facile à programmer.
Ensuite, tu as des équipes qui scorent beaucoup contre les équipes bien classées et qui peine contre les autres. Ça serait intéressant de prendre en compte ce paramètre également.
 
Dans l'ensemble, je pense vraiment que tu tiens quelque chose de prometteur et que des ajustements te permettront d'améliorer le ROI.
 

n°23907
Nabla86
profil
Note : 0/5 pour vote
Posté le 27-04-2018 à 13:16:56  answer
 

Apparemment il est devenu riche avec sa méthode et ne souhaite plus rien divulguer !


Aller à :
Ajouter une réponse
 

1. Bonus Foot - 125-125